Archives pour la catégorie Expositions

Expositions individuelles ou collectives auxquelles François Gaulier a participé

Greniers à sel, Honfleur, 800 grammes

800 grammes
Du grain de sel au brin de laine

œuvre in situ…

30 avril-5mai 2024 / 10h30-19H
Entrée libre

Les Greniers à sel de Honfleur sont un des sites les plus visités de Normandie. Classés monuments historiques, ils constituent un écrin exceptionnel pour accueillir des événements et manifestations culturelles. Ils offrent au visiteur la possibilité d’une expérience architecturale singulière et sensible, conjuguant émotion esthétique et connaissance historique de la ville.

vue de l'installation 800 grammes Jaune 03

Par une œuvre in situ, nous proposons de révéler la force et la puissance qui émanent de ces deux imposants vaisseaux de pierre, la beauté d’un espace que rythment et couronnent la voûte des charpentiers de marine et ses remarquables éléments de structure: varangues, arbalétriers, poinçons, butées.

L’installation est réalisée avec de la laine, un matériau extrêmement léger, fluide, mouvant. Elle se déploie de façon inversée, en contrepoint de la toiture, et reprend dans son dessin la charpente en bois de châtaignier qui évoque la coque retournée des navires.

N’utiliser que 800 grammes de matière, c’est aussi évoquer, par antithèse, les 10 000 tonnes de sel que pouvaient contenir ces greniers pour les campagnes de pêche, à une époque où l’exploitation des ressources de la mer n’était pas encore un enjeu critique. Aujourd’hui, choisir de n’utiliser qu’un minimum de matériau pour créer, c’est défendre une économie, une écologie des moyens.

Matériau naturel, fragile et modeste, la laine prend forme par son propre poids, dessinant une voûte en chaînette, une géométrie délicate, éphémère, que peut transformer un simple courant d’air. 800 grammes seulement. Une surface presque immatérielle, ondule au passage des visiteurs, générant une interaction subtile entre l’œuvre et le spectateur. 1600 mètres de fil. En circulant dans ce dispositif immersif, en le modifiant par le déplacement de son corps, le visiteur pourra sentir, percevoir, penser le lieu et son histoire, s’y
sentir présent, vivre une actualité.

« Pour moi, il ne s’agit pas seulement de travailler avec l’architecture et l’espace, il s’agit aussi de travailler avec le temps, de travailler avec les gens qui s’impliquent dans le lieu. C’est aussi une question d’histoire » Daniel Buren

simulation_3D_Grenier_a_sel

8 mots clés pour découvrir l’exposition

1. Matériau proche du corps, douce, intime, la laine induit une sensation de fragilité. Elle se tricote comme elle se détricote. Si on tire sur le fil, tout se défait.

2. Utilisée par les tisserands et les géomètres, la trame est un moyen d’organiser l’espace, de l’imaginer. Tramer, penser quelque chose à venir qui n’a pas encore de forme.

3. Les formes sont générées par le matériau et la gravité:
un fil, accroché à un bout, l’autre étant libre, cela fait une ligne
verticale. Attaché aux deux extrémités, cela fait une courbe,
plus exactement une chaînette.

4. Le fil est une génératrice, l’ensemble des génératrices
crée des surfaces virtuelles. Cela permet de sculpter le vide.

5. 800 grammes pour une expérience sensorielle de l’œuvre
et du lieu comme jeux de forces en équilibre.

6. Une intervention minimale dans les Greniers à sel pour
appréhender leur caractère monumental.

7. Dans les greniers à sel, il y a le temps de l’histoire et il y
a le temps du visiteur. Ce qui se passe dans l’intervalle compte.

8. Un aller retour entre la simulation 3D et l’expérimentation in
situ des qualités physiques du matériau.

2 greniers a sel Honfleurs

Les deux Greniers à Sel datent du XVIIème siècle. Construits par la ferme des Gabelles avec l’approbation de Colbert, la plupart des pierres ayant servi à leur construction proviennent des anciennes fortifications de la ville. Leur charpente en chêne est inspirée des techniques de construction marine. Ils sont classés Monuments historiques.

Dimensions: 42m de long, 12m de large, 14m au faîtage

Affiche_800gramme_Grenier_a_sel

affiche réalisée par Eva Hamard

Co-direction artistique : Jacquie Guiyoule
Conception graphique : Eva Hamard

Logo_Honfleur    HWPHPG   logo-boesner   K-LOGO

 

 

Salt Granaries, Honfleur, 800 grams

800 grams
From grain of salt
to strand of wool…

April 30-May 5, 2024 / 10:30 a.m.-7 p.m.
Free entrance

The Salt Granaries of Honfleur are one of the most visited sites in Normandy. Classified as historical monuments, an exceptional setting wich is likely to host cultural events and manifestations. They offer visitors the opportunity for a unique and sensitive architectural experience, combining aesthetic emotion with historical knowledge of the city.

vue de l'installation 800 grammes Jaune 03

Through an in situ work, we propose to reveal the strength and power emanating from these two imposing stone vessels, the beauty of a space rhythmically marked and crowned by the marine carpenters’ vault and its remarkable structural elements: stringers, crossbeams, king posts, and stops.

The installation is crafted with wool, an extremely light, fluid, and moving material. It unfolds in an inverted manner, in contrast to the roof, and incorporates in its design the chestnut wood frame that evokes the overturned hull of ships.

Using only 800 grams of material is also an antithetical evocation of the 10,000 tons of salt that these granaries were able to contain for fishing campaigns, at a time when the exploitation of sea resources was not a critical issue yet. Today, choosing to use a minimal amount of material to create means defending an economy, an ecology of means.

A natural, fragile, and modest material, wool takes shape under its own weight, drawing a chain-like vault, a delicate and ephemeral geometry that can be transformed by a simple draft. Only 800 grams. An almost immaterial surface ripples as visitors pass by, generating a subtle interaction between the artwork and the spectator. 1600 meters of thread. By moving within this
immersive installation, by altering it through the movement of his body, the visitor can feel, perceive, think about the place and its history, feel his own presence, and experience the present day.

« For me, it’s not just about working with architecture and space, it’s also about working with time, working with the people who engage with the place. It’s also a matter of history. » – Daniel Buren

simulation_3D_Grenier_a_sel

8 key words to discover the exhibition

1. Material close to the body, soft, intimate, wool induces a sensation of fragility. It is knitted as it is unraveled. If you pull on the thread, everything comes apart.

2. Used by weavers and geometers, the framework is a means of organizing space, of imagining it. Weaving, thinking of something to come that has not yet taken shape.

3. Forms are generated by the material and gravity: a thread, attached at one end, the other end being free, creates a vertical line. Attached at both ends, it creates a curve, more precisely a chain.

4. The thread is a generator; the set of generators creates virtual surfaces. This allows sculpting the void.

5. 800 grams for a sensory experience of the artwork and
the place like a plays of forces in balance.

6. A minimal intervention in the Salt Granaries to
apprehend their monumental character.

7. In the salt granaries, there is the time of history, and there is the time of the visitor. What happens in the interval matters.

8. A back-and-forth between 3D simulation and in situ experimentation of the physical qualities of the material.

2 greniers a sel Honfleurs

The two Salt Greniers date from the 17th century. Built by the Gabelles farm with Colbert’s approval, most of the stones used for their construction come from the old fortifications of the city. Their oak frame is inspired by marine construction techniques. They are classified as a Historical Monument.

Dimensions: 137.8 long, 39.4 wide, 45.9 at the ridge

Affiche_800gramme_Grenier_a_sel

Artistic co-direction : Jacquie Guiyoule
Graphic design : Eva Hamard

Logo_Honfleur   HWPHPG   logo-boesner   K-LOGO

Granges aux Dimes / Coulommiers / Commanderie des Templiers

Pour cette exposition à la Commanderie des Templiers à Coulommiers, la série des  » Collage (s) en béton «  est mise en relation avec la série  » Monolithe (s) « , sculptures en aluminium;  voici une présentation des deux séries. En 2024, nous souhaiterions aussi investir l’espace extérieur de la Commanderie des Templiers.

La sculpture, un art du collage

Rodin a été le premier sculpteur à faire du collage à partir de pièces moulées issues de différentes sculptures. Le collage, technique aujourd’hui très commune – notamment dans le numérique – est reprise dans cette série de sculptures réalisées avec des morceaux de parpaing. Si le matériau est considéré comme pauvre, la feuille d’or le magnifie comme un bijou. L’unité des assemblages est soulignée par la texture et la couleur rouge de la craie grasse ou de la peinture acrylique.

Chacune de ces sculptures est une pièce unique car il est pratiquement impossible de retrouver le même morceau de parpaing fracturé. La façon de les assembler constitue sa signature même, le hasard s’immisçant parfois dans ces constructions imaginaires à la limite de l’abstraction.

 

Sans titre 1, 2021 - Béton, 65 x 30 x 30 cm site

Monolithe I et II

 

Tout oppose ces deux sculptures, la légèreté contre le massif, l’aérien contre la pesanteur et pourtant elles dialoguent parfaitement.


Le thème du monolithe est récurent dans mon travail en jouant des matériaux : du granit à l’aluminium en passant par le bronze. Il s’appuie aussi sur une recherche autour de l’équilibre. En s’appuyant juste sur 3 points, « Monolithe II» trouve un équilibre presque parfait.

 

Pour les amateurs de patrimoine, cette exposition se tient dans un lieu magnifique, dans une ancienne commanderie des Templiers à Coulommiers.

 

Commanderie des Templiers Coulommiers

EXPOSITION « Les Chevaliers de l’Art » du 6 au 14 Mai 2023

La Grange aux Dîmes Commanderie des Templiers Coulommiers

Ouvert le Samedi 6, le Dimanche 7 , le vendredi 12,
samedi 13, et le dimanche 14 Mai 2023 de 15 à 18h.
Du lundi au jeudi, sur rendez-vous pour les groupes
Renseignements: Colette RABEY 06 72 90 88 28

2024…… à la Commanderie des chevaliers, des sculptures monumentales en acier et granit

Pour 2024,  je souhaiterais exposer en extérieur mes grandes sculptures en acier et Granit au sein de la Commanderie des Templiers. La grange aux dimes pourrait présenter les études, travaux préparatoires à ces sculptures monumentales. La proposition a été présenté à Mme Laurence PICARD, maire de Coulommiers, Mr Jean Bardet, adjoint au maire délégué à la culture et au patrimoine et Mr Franck Riester ancien ministre de la culture et actuellement Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement.

proposition 01

Rdv d’Art, Art pour la paix

63 artistes exposent à la Maison du citoyen à Fontenay-sous-Bois
L’exposition est libre d’accès. Ouverte au public du lundi au vendredi de 9h à 20h, le samedi de 9h à 16h30

Vernissage jeudi 1er septembre 2022 à partir de 18h30 à la Maison du citoyen

montage 3 colonnes

Colonnes, sculture-architecture

Trois colonnes pour la paix

François Gaulier, mai 2022

« De la Colonne Trajane à Rome à la Colonne sans fin de Brâncuși ou la colonne Vendôme à Paris, la colonne fait partie depuis l’antiquité du vocabulaire architecturale et artistique pour célébrer les victoires des vainqueurs sur les vaincus ou de l’oppression. Aucun fait d’armes n’est inscrit sur ces 3 sculptures-architecture-colonnes. Elles évoquent ce que peut-être la Paix : un fragile équilibre qu’il faut sans cesse reconstruire, défendre même; elles sont l’essence de la paix, un but à atteindre. Sur chacune d’elles, un même motif se répète : un cadre métallique, un cube ou des trapèzes se déploient dans l’espace. La simplicité des motifs et l’harmonie des proportions évoquent la paix »

 

Texte paru dans le catalogue de l’exposition Rdv d’Art 2022 à Fontenay sous Bois

Editorial de Christian Noorbergen

Art & Jazz dans ma cour

Les 11 et 12 juin 2022, Hermonville va vibrer au son des concerts de jazz et des œuvres artistiques exposées tout au long du parcours.
jazz_dans_ma_cour

Figure_allongee

15 sculptures en béton de François Gaulier à Hermonville
Art et Jazz à Hermonville

5 sculpture en beton

La sculpture, un art concret

Rodin fut le premier sculpteur à faire du collage à partir de pièces moulées issues de différentes sculptures. Le collage, technique aujourd’hui très commune – notamment dans le numérique – est pratiqué dans cette série de sculptures réalisées avec des fragments de parpaing. Si le matériau est considéré comme pauvre, la feuille d’or le magnifie comme un bijou. L’unité des assemblages est soulignée par la texture et la couleur rouge de la craie grasse ou de la peinture acrylique.

Chacune de ces sculptures est une pièce unique car il est pratiquement impossible de retrouver le même morceau de parpaing fracturé. La façon de l’assembler constitue sa signature même, le hasard s’immisçant parfois dans ces constructions imaginaires à la limite de l’abstraction.
François Gaulier / Sculpteur

platre_parpaig_feuille_or

Plâtre / parpaing / Feuille d’or

Programme du Festival Art et Jazz dans ma cour 2022 à Hermonville

Musique
Nils Langdren Funk Unit – NoJazz – Adam Ben Ezra – Violons Barbares – Pierre-Yves Plat – 3MTip – Philippe LeJeune Trio – Afro Jazz Band – Swing Shady – Couleur Bossa
Peinture
Zian-Alabdeen – Jérémy Durieux – Jocelyne Hermann Salley – Nelly Andresz – Eric Dabancourt – Pauline de Cabarrus – Pascal Honoré – Vincent Dufresne – Rapahael Mallon – Laurent Sadirac
Sculpture
François Gaulier Christophe Dumont – Eric Junod – Françoise Suin – Isabelle Thibault – Michel Magnani – Christine Hoffman – Steven Olivi – Gilles Leprince – Olivier Courty
Photographie
Georges Dumas – Hélène Virion – Julien Harlaut
Street art
Babs UV – Vyrüs – Wone

RDv d’Art 2021 / Rendez-vous d’art 2021

Dans le cadre de RDVd’ART 2021

Exposition personnelle de   François Gaulier & Isa Guiod

Samedi 27 novembre 2021 de 11H 21H

Carton d’Invitation vernissage et journée de François Gaulier et Isa Guiod

20211127_143748


L’Exposition collective continue
du 10  au 28 novembre  2021

Vernissage, mardi 9 novembre 2021 à 18h30

Espace Christiane Peugeot
62 avenue  de la Grande Armée, 75017 Paris
Métro : Porte Maillot/Argentine
Ouvert de 11h à 21h

du mardi au dimanche (fermé le lundi)

En plus de l’exposition collective, chaque jour,

2 artistes différents vous accueillent et présentent

leur travail plus largement à l’espace Christiane Peugeot

Sans titre 1, 2021 - Béton, 65 x 30 x 30 cm sitesans titre, 2021, béton, craie grasse, peinture, 65 x 30 x30cm
sans titre

sans titre, béton & plâtre, LxlxH : 20 x 20 x 45cm

La journée des autres exposants

MARDI 9 NOVEMBRE – 18h30 – VERNISSAGE

MERCREDI 10 NOVEMBRE Vadim Korniloff – Sylvie Koechlin

JEUDI 11 NOVEMBRE Hélène Mirobent – Sylvie Cliche

VENDREDI 12 NOVEMBRE Sophie Chauchat – Steven Olivi

SAMEDI 13 NOVEMBRE Aga – Pascale Proffit

DIMANCHE 14 NOVEMBRE Gregor Podgorski – Cécile Thonus

MARDI 16 NOVEMBRE Florence Vasseur – Sophie Jouan

MERCREDI 17 NOVEMBRE Georges Dumas – Denise Brimson

JEUDI 18 NOVEMBRE Rach’Mell – Ghislain Delusseau

VENDREDI 19 NOVEMBRE Christophe Blanc – Pascale Marchesini-Arnal

SAMEDI 20 NOVEMBRE Pascal Guichard – Sylvie Souchère

DIMANCHE 21 NOVEMBRE Claude Lieber – Caroline Leite

MARDI 23 NOVEMBRE Harald Wolff – Valérie Fanchini

MERCREDI 24 NOVEMBRE Sophie Sainrapt – Ismail Yldirim

JEUDI 25 NOVEMBRE Anna Nansky – François Mayu

VENDREDI 26 NOVEMBRE Yannick Dublineau – Guy Braun

SAMEDI 27 NOVEMBRE François Gaulier – Isa Guiod

DIMANCHE 28 NOVEMBRE Fred Mauve – William Noblet

Site de Rdv d’Art

ArtCité 2021 la vingtième

Du 16 septembre au 16 octobre 2021

4 esplanade Louis-Bayeurte, 94120 Fontenay-sous-Bois

artcité 2021

20211016_135535

Invitation Artcité 2021


Enchevêtrement de métal ou  sculpture ?

« Un enchevêtrement naturel tire ses lignes de force du hasard ou des lois de la nature là où la création artistique s’appuie sur les règles qu’elle se donne. C’est à force de regarder et d’analyser tout ce qui nous entoure – les paysages ou le corps humain, nos objets du quotidien comme nos outils, la nature ou l’architecture – que cet enchevêtrement devient intelligible. L’artiste s’approprie ces tensions pour imaginer des sculptures faites de plein et de vide, de matière et d’intentionnalité. »

 

Figures humaines

 

 

Honfleur / Nottingham « Calcul inconscient de l’âme »

Exposition à Honfleur du 12 au 19 avril 2018

Exposition à Honfleur du 12 au 19 avril 2018

monolithe_acier_gaulier

« François Gaulier élabore d’énigmatiques figures : lignes, surfaces et volume évoquent  un langage pensé au millimètre près :  longueurs, angles, hauteurs sont choisis selon un système de constructif rigoureux, une sorte de « calcul inconscient de l’âme ».
La géométrie de l’objet et de l’espace sont guidés par cette recherche vers un minimum de matière dont la formule « less is more » attribué à l’architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe pourrait en définir l’esthétique

monolithe_aluminium_gaulier« Monolithe, aluminium, H 110cm »