Archives pour la catégorie L’art dans la ville

Jazz dans ma cour

Les 11 et 12 juin 2022, Hermonville va vibrer au son des concerts de jazz et les nombreux festivaliers pourront déambuler dans les rues du village pour apprécier le travail des artistes qui exposeront leurs œuvres tout au long du parcours.
jazz_dans_ma_cour
L’esprit du festival fait que cette proximité entre artistes, habitants et festivaliers, permette de nombreux échanges, et il est fort à parier que compte tenu de la sélection de qualité retenue par la commission artiste, l’alchimie opère encore cette année.

Programme du Festival Art et Jazz dans ma cour 2022 à Hermonville

Venez vivre ce festival de jazz et ses expositions artistiques les 11 et 12 juin 2022 à Hermonville. Le rendez-vous est donné pour se retrouver pendant 72h de festival intensif !

La simplicité des artistes conjuguée à leur talent nous promet une ambiance festive au son de groupes de jazz aux influences variées. Une programmation résolument moderne sans pour autant être inaccessible, saura fédérer un large public, le tout accompagné d’artistes issus d’auters domaines artistiques :

Musique
Nils Langdren Funk Unit – NoJazz – Adam Ben Ezra – Violons Barbares – Pierre-Yves Plat – 3MTip – Philippe LeJeune Trio – Afro Jazz Band – Swing Shady – Couleur Bossa
Peinture
Zian-Alabdeen – Jérémy Durieux – Jocelyne Hermann Salley – Nelly Andresz – Eric Dabancourt – Pauline de Cabarrus – Pascal Honoré – Vincent Dufresne – Rapahael Mallon – Laurent Sadirac
Sculpture
François Gaulier Christophe Dumont – Eric Junod – Françoise Suin – Isabelle Thibault – Michel Magnani – Christine Hoffman – Steven Olivi – Gilles Leprince – Olivier Courty
Photographie
Georges Dumas – Hélène Virion – Julien Harlaut
Street art
Babs UV – Vyrüs – Wone

20211127_125029

15 sculptures en béton de François Gaulier

La sculpture, un art concret

Rodin a été le premier sculpteur à faire du collage à partir de pièces moulées issues de différentes sculptures. Le collage, technique aujourd’hui très commune – notamment dans le numérique – est reprise dans cette série de sculptures réalisées avec des morceaux de parpaing. Si le matériau est considéré comme pauvre, la feuille d’or le magnifie comme un bijou. L’unité des assemblages est soulignée par la texture et la couleur rouge de la craie grasse ou de la peinture acrylique.

Chacune de ces sculptures est une pièce unique car il est pratiquement impossible de retrouver le même morceau de parpaing fracturé. La façon de les assembler constitue sa signature même, le hasard s’immisçant parfois dans ces constructions imaginaires à la limite de l’abstraction.
François Gaulier / Sculpteur

 » XX-Y  » / Îlot Michelet – Terralia / Archi5

Histoire de la sculpture XX-Y 

Îlot Michelet – Terralia / Archi5

Cette sculpture pour l’îlot Michelet a été possible grâce à Mme Anne Pezzoni architecte de l’agence Archi5 et à Mr Da Silva du groupe Essia/Terralia.

 » Cette sculpture au titre un peu énigmatique XX-Y change un peu la nature des espaces verts de l’Ilot Michelet et leur donne un autre statu, une autre dimension, une dimension poétique  » François Gaulier, sculpteur

XX-Y_Gaulier_Archi5_Terralia


À partir d’une première étude de 98 cm de hauteur, une nouvelle version de 2m80 de hauteur a été réalisée pour l’ensemble de logements de « l’Ilot Michelet » à Fontenay sous Bois. Les dimensions sont importantes car cette sculpture, sans être monumentale, doit être à l’échelle du lieu. Visible au croisement des deux chemins de cet ensemble d’habitations de 3 étages, la sculpture est en proportion des deux arbres plantés juste derrière.
La sculpture semble posée sur un socle. Partant du sol tout en l’effleurant à peine, elle se prolonge verticalement. La partie basse est plus massive et la partie haute plus légère, plus aérienne. De cette opposition naît un mouvement, une impulsion, un personnage qui s’élance dont on aurait juste dessiné quelques contours pour suggérer la figure humaine. En tournant autour, vous pourrez ressentir une torsion de la partie haute qui souligne l’élancement vertical et occuper ainsi tout l’espace. Le corps humain est très certainement plus compliqué, c’est le propre de la recherche d’une certaine simplicité - juste un trait, une ligne pour suggérer le mouvement - qui est ici donné à voir. Du corps humain, on ne garde que l’essentiel.

          On peut aussi regarder cette sculpture comme un élément graphique, un signe, un « X » dessiné dans l’espace. Ce minimalisme est aussi amplifié par le coté rectiligne des pièces métalliques qui la composent dont les cassures, les ruptures se font de façon nette, sans « bavure ». Les angles sont marqués pour donner plus de force aux lignes brisées.

Le matériau est de l’acier Corten, un acier qui en rouillant se stabilise et lui donne cette couleur ocre-rouge, couleur. C’est le même matériau que celui utilisé par le sculpteur Marino di Teana pour sa grande sculpture installée au RER de Fontenay sous Bois
          Le titre est un jeu de mot emprunté au vocabulaire des chromosomes X et Y;  XX-Y, ni homme ni femme est une création artistique .


François Gaulier / Sculpteur / www.gaulier.fr / contact@gaulier.fr
le 14 septembre 2021
Ce texte a été envoyé aux habitants de l’îlot Michelet

ArtCité 2021 la vingtième

Du 16 septembre au 16 octobre 2021

4 esplanade Louis-Bayeurte, 94120 Fontenay-sous-Bois

artcité 2021

20211016_135535

Invitation Artcité 2021


Enchevêtrement de métal ou  sculpture ?

« Un enchevêtrement naturel tire ses lignes de force du hasard ou des lois de la nature là où la création artistique s’appuie sur les règles qu’elle se donne. C’est à force de regarder et d’analyser tout ce qui nous entoure – les paysages ou le corps humain, nos objets du quotidien comme nos outils, la nature ou l’architecture – que cet enchevêtrement devient intelligible. L’artiste s’approprie ces tensions pour imaginer des sculptures faites de plein et de vide, de matière et d’intentionnalité. »

 

Figures humaines

 

 

Botanik’Art 2021 Donville-les-Bains / Granville

Botanik’Art 2021 -26-27 juin 2021 / Donville-les-Bains Granville
et jusqu’au 30 août 2021 dans les jardins de Donville-les-bains

Festival organisé par l’Alternateur 48°N 1°W

« Fil d’Ariane » acier peint

Le Fil d'Ariane

Sur les conseils de Dédale, Ariane confie à Thésée une pelote de fil qui lui permettra de retrouver la sortie du Labyrinthe et de combattre le Minotaure.
Un fil métallique se déploie dans l’espace de l’arrière vers l’avant, solidement ancré au sol par un tripode nous rappelant que la sculpture est aussi une affaire de constructeur.
Cette spirale en acier rouge rappelle aussi les pieux de fer à trois têtes que les troupes allemandes avaient déposés sur les plages normandes pour empêcher tout débarquement.
Face à ce discours plutôt guerrier, « Fil d’Ariane » est plus paisible, plus proche de la nature même si le contexte pandémique nous rappelle le Minotaure. Mais dans tous les cas, le fil d’Ariane nous aide à trouver la sortie.
Nous avons le projet d’exposer cette sculpture totémique dans différentes villes de Normande : Donville-les-Bains, Avranche, Caen, Honfleur, Rouen peut-être et d’autres villes encore pour constituer un lien, un fil si ténu qu’il ne faille sans arrêt le rappeler, le retracer.

« Figures humaines » acier galvanisé

 Figures humaines

C’est en s’inspirant de la Pietà de Michel-Ange tenant sur ses genoux le corps du Christ tout en marbre blanc de Carrare mais aussi en pensant aux «  Figures allongées » ou « Reclying figures » du sculpteur anglais Henry Moore que cette sculpture est née.
Ces deux formes pratiquement identiques s’enlacent pour dessiner une figure abstraite d’un couple.
« Figures humaines » ont été exposées pour la première fois à Touques-Deauville en 2013 sur le parvis de l’église Saint Pierre. Exposée pour la deuxième fois dans les jardins de Donville-les-bains en 2021, elle semble flotter dans l’air, presque en lévitation. Le lieu est aussi un miroir du propos artistique.

« Hommage à Raymond Queneau » acier galvanisé

 Hommage à Raymond Queneau

La sculpture « Hommage à Raymond Queneau » s’apparente à une architecture tant par ses dimensions que par les matériaux utilisés comme l’acier galvanisé. Les 2 cadres imbriqués apparaissent tels des fenêtres tournées vers le jardin de Donville-Les-Bains, la singularité du lieu, la nature donnant vie à cette sculpture. En déambulant autour, on découvrira plusieurs points de vue singuliers, la sculpture cadrant le paysage.

Par le jeu mobile qu’offre l’articulation des deux cadres autour de l’axe central, le spectateur est invité à imaginer différentes configurations possibles. Ainsi plusieurs autres sculptures sont virtuellement possibles. Cette combinatoire fait référence à l’œuvre de Raymond Queneau « Exercices de style » où l’auteur raconte la même histoire de 99 façons différentes.

Le 26 et 27 juin 2021 venez découvrir 10 sculpteurs dans 10 jardins. Je serai présent dans les jardins de la Mairie de Donville-les-Bains. Cette exposition est organisée par l’association l’Alternateur.

Jusqu’au 30 août 2021, 3 sculptures monumentales sont exposées dans les jardins de Donville-les-Bains. Entrée libre et gratuite.

BotanikArt20212BotanikArt20211

Au jour le jour… avant l’exposition … dans les coulisses

13-14 juin 2021 / Les premières sculptures de François Gaulier arrivent déjà sur Donville-les-Bains, plusieurs remorques sont nécessaires, l’art c’est du concret, il faut des moyens pour développer son art

Chargement_sculpture_low

15 juin 2021 / une de ces sculptures a déjà été exposée en Normandie, dans le cadre de Botanik’Art, elle trouvera sa place

Queneau_low

Pendant ce temps, la dernière née  » le fil d’Ariane «  dort  chez MD Sablage à la Haye Pesnel en Normandie. Cette sculpture a été fabriquée avec mon ami Didier Gugole dans mon nouvel atelier de Granville entre deux COVID. Nous apprécions tous les deux ces tubes d’acier de 150 par 100mm de coté. Je ne sais pas si cela a voir avec le nombre d’or, mais c’est puissant. Nous allons bientôt la réveiller et l’emmitoufler pour le voyage car sa peau est fragile avec ce rouge orangé

le fil d'ArianeDevant tant de beautés éphémères, le convoi s’est arrêté in extrémis

coquelicot

covoiturage
16 juin 2021 / « être à la remorque » est une expression fausse

queneau_low2

« Hommage à Raymond Queneau » a quitté son cocon du Pays d’Auge, merci au collectionneurs privés de leur soutien à la création

Queneau_low3

26 Juin / Le public est venu si nombreux même sous la pluie à Donville-Les-Bain à coté de Granvillebotanikart 2021 27 juin / Si l’art n’est pas mort, le public non plus : il a aimé, apprécié, discuté, touché. le public venait de Saint-Lô, d’Avranches, de Rouen et de Caen. Nous les remercions de leur visite.

Mon exposition continue à Donville-les-Bains jusqu’au 30 août 2021 dans les jardins de la mairie de Donville-les-Bains.

« In Vivo », une sculpture prenant vie sur le bateau navette reliant la rive de l’Oise à l’Ile Nancy, Andresy 2015

« In Vivo » n’existe qu’installée sur le bateau dont elle tire son énergie.


« In Vivo » / 18ème édition de Sculptures-en-l’Ile /
22 mai-27 septembre 2015
Pour lire la vidéo, cliquez sur l’image

Gaulier-Andresy-2015in-vivoUne sphère transparente en renferme une autre plus petite qui se meut à mesure que le bateau avance. Elle est sensible à l’accélération, au roulis comme au tangage. Le paysage alentours des rives de l’Oise se reflète en elle, son mouvement capte notre attention.

“ In Vivo ” est étroitement associée au site de l’île Nancy, le bateau étant son seul moyen d’accès. Elle n’existe et ne vit que par et pour ce site, du mouvement du bateau, elle tire son énergie.

Gaulier-Andresy-2015in-vivo-VI

« In Vivo » est une une sculpture qui met en situation le regard et l’imaginaire du visiteur. L’art est un passeur, le bateau une source d’énergie. le mouvement donne vie à la matière inanimée. la sphère miroir reflète le monde. La sculpture n’existe que par la conjonction de ces éléments pour créer un instant de poésie le temps d’un aller et d’un retour entre la berge et l’Ile Nancy.
La présence du visiteur fait exister la sculpture. Chaque trajet est unique et une expérience singulière pour chacun d’entre nous.

"In vivo", sculpture

« In vivo », sculpture

Je vous propose de vivre cet instant d’émotion, François Gaulier

18ème édition/ Sculptures-en-l’Ile / 22 mai-27 septembre 2015/Andresy
L’île est accessible du mercredi au dimanche de 10h à 19h. Vernissage 21 mai 2015 à 11H30 in situ.

Gaulier-Andresy-2015in-vivo-V

L’accès est libre et gratuit. Embarcadère en face de la mairie : 4 bd Noël Marc, 78570  Andresy.

Un peu de technique

la sphère de 50 cm de diamètre est réalisée en plexiglas (PMMA) . Un technique de soufflage permet d’avoir un état de surface parfait pour une sphère de cette dimension et pour une épaisseur de 4mm. La société Lacrylic (Plasti-D) située au  4 avenue des Violettes, 94380 Bonneuil est partenaire du projet. Différents essais in situ, sur le bateau et dans mon atelier ont permis une réalisation parfaite.

Un ingénieux système d’accrochage a été imaginé avec la collaboration de Gilles Durand, ingénieur d’étude au CEA de Saclay pour stabiliser complétement la sphère en plexiglas. 3 câbles en inox de 2mm de diamètre maintiennent parfaitement la sphère dans l’espace. Le diamètre du câble a été choisi pour des raisons esthétique afin de leur donner de la présence.

Remerciement
Je remercie tout le monde pour leur aide et soutient notamment les bateliers qui ont répondu toujours avec justesse aux remarques des visiteurs sur la présence insolite de cette sculpture sur le bateau..

La sculpture dans l’espace public, sa raison d’être

Hôtel particulier du Carré des Coignard à Nogent sur Marne. " Figure humaine " une sculpture de François Gaulier, H : 2m80, acier et bronze

Hôtel particulier du Carré des Coignard à Nogent sur Marne.  » Figure humaine  » une sculpture de François Gaulier, H : 2m80, acier Corten et bronze

Un parc, un jardin sont des lieux privilégiés pour présenter au public la sculpture ; en soi, elle constitue un élément de repère important au même titre qu’un bâtiment public, une architecture singulière comme cet ancien hôtel particulier du carré des Coignard à Nogent sur Marne ; élément remarquable, elle sera acceptée par le public et deviendra ainsi un repère et espérons le un élément de son histoire.

" Figures humaines ", une sculpture de François Gaulier dans le parc du Carré des Coignard à Nogent-sur-Marne, acier galvanisé, L : 2m

 » Figures humaines « , une sculpture de François Gaulier dans le parc du Carré des Coignard à Nogent-sur-Marne, acier galvanisé, L : 2m

François Gaulier à eu récemment l’occasion d’installer temporairement deux sculptures en acier et bronze dans le parc du Carré des Coignard, une nouvelle occasion pour œuvrer à la construction de l’espace public à côté des architectes, des paysagistes au coté de la mairie de Nogent-sur-Marne qui promeut l’art dans la ville. François Gaulier, sculpteur démontre une nouvelle fois que l’art s’intègre dans l’espace public, au service du public.

" Figure humaine ", acier corten et bronze, H: 2m80

 » Figure humaine « , acier corten et bronze, H: 2m80